Salle de bain

Salle de bain

Salle de bain

Salle de bain

prev next

Gaz / condensation

prev next

PRINCIPE

La chaudière condensation, a la particularité, de tirer profit de la chaleur latente de la vapeur d'eau contenue dans les fumées.

Le rendement (rapport de l'énergie fournie au circuit d'eau chaude par la chaudière sur la chaleur émise lors de la combustion) peut atteindre jusqu'à 109% PCI.

Le rôle de la chaudière à condensation est donc de récupérer une partie de cette énergie.

On utilise donc, un échangeur condenseur dans lequel circule l'eau de retour chauffage à basse température.

En condensant, la vapeur se transforme en eau et libère des calories qui sont récupérées par l'échangeur de la chaudière et qui sont transmises à l'eau qui est sur le point de passer dans le corps de la chaudière, où elle sera élevée à plus haute température pour alimenter le circuit chauffage.

La chaudière à condensation est particulièrement adaptée au chauffage « basse température » ou « chaleur douce » (plancher chauffant ou un circuit de radiateurs généreusement dimensionnés).

Cette solution a pour effet immédiat de :

  • Réduire la température des gaz évacués à une température inférieure à 70°C
  • Bonifier le rendement global de votre installation.

CONDITIONS D'INSTALLATION

Disposer d'une évacuation pour les condensats acides, voir très acides dans le cas du fuel.

Avoir une température de retour la plus froide possible pour optimiser la condensation.

MODE D'UTILISATION

La partie condensation est la pointe d'une série d'avancées technologiques, qui doivent être remplies, avant que la fonction même de condensation n'ait lieu.

Les éléments complémentaires recommandés sont:

  • Une régulation par sonde de température extérieure qui permettra d'adapter le régime d'eau le plus bas en température pour chauffer parfaitement votre habitation. Elle calculera en permanence vos besoins en chaleur ainsi que les besoins à venir par le biais de sa sonde extérieure.
  • Une sonde d'ambiance intérieure, qui permettra de prendre en compte les apports externes et internes et qui corrigera en conséquence la loi d'eau de la sonde extérieure.
  • Eviter l'usage de robinets thermostatiques. (sauf éventuellement dans la «  partie nuit » pour bénéficier d'une consigne plus basse.)

Enfin... dernier détail, l'allumage est systématiquement électronique (obligatoire depuis 2003), donc plus de veilleuses "gloutonnes" !

En effet, une simple veilleuse peut consommer entre 15 et 20l de gaz à l'heure… soit 1200 à 1800 kWh/an !!! Soit une économie potentielle jusqu'à 110€ par an ! (Avec un abonnement gaz naturel , au tarif règlementé B1 en zone 6).

La Société Real Lacroix Chauffages & Bains, vous accompagne et vous apporte un conseil de « pro » pour vos projets de rénovation ou de construction sur des installations au Gaz Naturel, Propane et Fuel; en partenariat avec des Constructeurs de renommées mondiales.

Contactez-nous, nous vous ferons profiter d'avantages exceptionnels sur l'ensemble de nos gammes.